SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 Je demeure un homme sensible

Aller en bas 
AuteurMessage
Dad Allaoua
Corsaire des Mers
Corsaire des Mers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2914
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Je demeure un homme sensible   Mer 1 Aoû - 11:52

Je demeure un homme sensible
 
Je demeure un homme sensible
À la cruelle injustice flagrante,
Qui piège le rayonnement visible
De la raison par des ruses savantes
 
Que les comploteurs utilisent,
Pour cacher l’indigne tromperie
Qui moralise les peuples et légalise
Le terrorisme et la voyouterie ;
 
Je veux juste sortir de l’ombre
Sans permettre aux criminels
De me plonger dans les ténèbres,
Ou de m’éloigner de l’idéal originel
 
D’égalité ; On est des humains,
Cessez donc de vouloir nous
Prendre en charge tels des gamins,
On distingue clairement le doux
 
De l’amer et le chaud du froid,
Inutile de danser avec les loups,
Nous ne sommes pas des proies
Offertes par les grands manitous
 
Qui vous manipulent aisément
Sans vous laisser percevoir,
Que vous glissiez doucement
Dans le chaos sans le savoir.
 
Dad Allaoua
Revenir en haut Aller en bas
 
Je demeure un homme sensible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Ronde des Mots : deuxième version
» Un homme de goût...
» Un homme tout nu !!!
» Nu d''un jeune homme...
» L'homme sans jambes, sans bras...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: A la source de nos partages :: Cascade de mots-
Sauter vers: