SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 Sens l’odeur que tu respires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dad Allaoua
Corsaire des Mers
Corsaire des Mers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2566
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Sens l’odeur que tu respires   Ven 29 Mai - 9:41

Sens l’odeur que tu respires
 
Toi, dont le sang vermeil
S’écoule telle l’eau de roche,
Sème la chaleur du soleil
Sans faire sonner la cloche.
 
Sans entrer en jouissance
Trouve au-dessus des nuages
La voie d’une renaissance
Te ramenant à la fleur de l’âge.
 
Sens l’odeur que tu respires
Traverser ta poitrine nue
Sans trop la gonfler par l’air
Ou se perdre dans l’inconnu.
 
Tantôt embellie, tantôt tempête
La vie n’est autre qu’un rêve
Étrange où le son de trompette
Affûte le tranchant du glaive.
 
Pluie, soleil, vent, et orage
Animent la scène de spectacle
Où se manifeste avec rage
Le murmure d’une voix oracle.
 
Se mettre à aboyer ou se taire
Ne change pas le destin d’un être,
Le style arrogant et sectaire
Ne te permet pas de renaître.
 
Dad Allaoua
Revenir en haut Aller en bas
 
Sens l’odeur que tu respires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Président Snow
» L'odeur de l'amour
» Odeur de cuisson choux
» Sixième sens...ou pas ?
» Série "Le Sixième Sens"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: A la source de nos partages :: Cascade de mots-
Sauter vers: