SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 Compte à rebours avant la fin du monde : -12. (A suivre).

Aller en bas 
AuteurMessage
pierre wattebled
Capitaine
Capitaine


Masculin
Nombre de messages : 909
Age : 73
Localisation : 73410 La Biolle
Loisirs : Ecriture, lecture, musique, randonnées cyclistes et pédestres, pétanque
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Compte à rebours avant la fin du monde : -12. (A suivre).   Dim 9 Déc - 19:41

Compte à rebours avant la fin du monde : -12. (A suivre).



Qui n’a jamais entendu dire : « Même si je dois aller à l’autre bout du monde. » ? C’est une façon de parler, d’accord, car en parcourant ce monde on fait une boucle à moins d’y ajouter les autres astres avoisinants. Au sens littéral, c’est scientifiquement quasi impossible. A noter que c’est l’alignement périodique des astres qui préoccupe les individus, surtout ceux qui s’intéressent à l’astrophysique, à l’astrologie, l’hermétisme, etc.…C’est aussi le domaine des ésotériques, de ces quelques initiés à décrypter les signes avant-coureurs, d’identifier les présages.

A parcourir le web, les réseaux sociaux, on découvre que le doute s’installe au cours du compte à rebours : le calendrier Maya ne s’aligne pas sur le nôtre, l’histoire est récurrente, et si Nostradamus a pu prédire certains faits il s’est aussi trompé ; à moins qu’il n’est pas écrit exactement ce que nous avons aimé déduire de notre lecture. Il n’est que de voir comme les gens adorent les films de science- fiction, quand ils ne leur ajoutent pas un zeste d’horreur. L’apocalypse : plus horrible que ça, tu meurs ! L’horreur des cataclysmes n’étant pas relativement mesurable, le champ des possibles demeure infini. Et puis, nous ne pourrions pas voir ce qui se passe partout en un seul regard, une seule seconde lors d’une fin du monde telle que la bible nous la décrit. Donc, plus on se rapproche du grand bing boom et plus les langues cultivent le doute.

Bref, chacun des prophètes semblent pencher pour un temps nouveau, totalement différent de celui d’aujourd’hui. Il ne sera donc pas le même qu’hier, il deviendra celui de demain, d’un jour à venir. Bientôt, les anges chanteront dans nos campagnes l’avènement de l’Enfant-roi dans une crèche et il marquera le temps de la Grâce. Cela me ramène des années en arrière où la chorale chantait : « Minuit chrétien, c’est l’heure solennelle où l’Homme- Dieu descendit jusqu’à nous. » Un Sauveur nous est né. J’avoue que j’étais ému par la ferveur collective. Bingo, tout le monde a gagné ! Ok, on repart à zéro, avec la résurrection des corps en prime de fin d’année pour les bons élèves. Soyons d’accord, derrière ce ton ironique, je respecte les croyances de tous. L’histoire est belle, moins drôle à l’horizon de cette fin du monde qui hante les esprits, à chaque fois qu’elle s’invite dans le menu.

Fin du monde = la mort, destruction totale… l’univers devenant la bulle d’un gaz qui serait avalé rapidement par un de ces fameux trous noirs ? Si vite que nous n’aurons guère de temps disponible pour constater le désastre si désastre il y a. A ce qui se dit, il pourrait provenir du danger nucléaire, climatique, ou encore géologique. A ce propos, on a relevé la disparition importante des abeilles, quelque chose de l’ordre de trente pour cent, ce qui est conséquent : la gravité se situant pour les spécialistes à partir de cinq pour cent. Un parasite ferait fuir les abeilles des essaims et des ruches. La pollinisation ne se faisant plus va provoquer d’autres pénuries alimentaires. Le climat, les tremblements de terre et autres tsunamis, sont en augmentation et des questions se posent pour comprendre ces désordres. Des phénomènes étranges apparaissent sur notre planète et dans l’univers : les astrophysiciens ont observé une augmentation conséquente de l’activité solaire ; ajoutons le bémol qui convient, à savoir que cela se reproduit assez régulièrement.

Ce n’est pas défendu d’en parler et de constater que ceux qui n’en parlent pas sont peut-être ceux qui craignent le plus le grand chambardement ; et puis, rien que l’imaginer pourrait contribuer à faire survenir le pire. Oui, on peut croire en la force de l’esprit, mais à ce point, il y a des limites à ne pas franchir.

Ce qu’on sait peu, c’est que les Etats-Unis ont créé le Doomday : jugement dernier, dont le plan secret était de prévenir les catastrophes en tous genres, l’extinction possible de la vie, dont l’idée de la fin du monde tel qu’il est aujourd’hui. D’autres intérêts à préserver, d’où le refus de l’abandon du dollar par les USA pour régler la facture énergétique, soit les pétrodollars s’opposant aux demandes pressantes de l’Iran. Notre monde connaît des tensions insupportables dont le dénouement brutal pourrait être dantesque.

Le scientifique Alain Robeck affirmait que l’explosion de cent bombes nucléaires suffirait à détruire notre planète. Par ailleurs, nous avons pu hélas considérer les dégâts épouvantables causés par les armes chimiques, que brandissent actuellement certains pays en conflits.

Mais pourquoi n’attendrait-on pas le meilleur des êtres ? Utopie ?

Un éclair d’intelligence se révélant à l’obscurantisme…

Le Père Noël arrive dans les écoles de France, suivant une bonne vieille tradition plutôt laïque, alors ne peut-on pas souhaiter que l’idéologie de certains s’efface pour préserver un peu de bonheur dans le regard des enfants. Ne serait-ce pas là, l’heure extraordinaire d’un monde nouveau ?

Bon, je vais écouter le J.T. Ca commence bien, les gens n’arrivent plus à payer leur facture EDF. Crise de larmes, ça remue.

Comment va faire le Père Noël pour trouver les souliers. Il n’a pas fini de se gratter la tête et de se tirer la barbe…

Je me souviens d’un temps où il ne déposait qu’une orange, une petite brioche, et deux ou trois papillotes. C’était dans ces années difficiles d’après-guerre.

PS : Il y a eu cent quatre vint trois annonces de fin du monde de puis la chute de l’Empire romain. Ca ne fera jamais qu’une de plus…Haha !

A demain, si vous le voulez bien.

Pierre WATTEBLED- le 9 décembre 2012.
Revenir en haut Aller en bas
 
Compte à rebours avant la fin du monde : -12. (A suivre).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» compte a rebours la calendrier de l'avent
» ELECTION DU GOUVERNEUR DE L' EQUATEUR: LE COMPTE A REBOURS
» [SOFT] ULTRACHRON v1.7.1 : Compte à rebours et chronomètre [Gratuit/Payant]
» [SOFT] STOPWATCH : Chronomètre et compte à rebours [Gratuit]
» Je suis en mode compte à rebours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: Les eaux folles :: Nouvelles averses et Histoires d'eau-
Sauter vers: