SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 Auto- clave ! En homage à Dubout .

Aller en bas 
AuteurMessage
vers d'atre
Premier maitre
Premier maitre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 183
Age : 68
Localisation : Nice
Loisirs : écrire- brassens-blues-géologie-aviation
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Auto- clave ! En homage à Dubout .   Mer 29 Aoû - 13:18

Par trente cinq degrés sous un soleil de plomb

ils fuient leurs refuges comme le feraient des morpions

alors dans des saunas roulants bloqués sur la route

ils apprécient la sueur qui perle goutte à goutte.

les parents à l'avant les lunettes collées

les yeux sans fraîcheur la rétine dilatée

partis pour se baigner avec des méditerranéens

ils trempent de bas en haut, c'est déjà mieux que rien.

Pourtant je surveillerais le marmot à l'arrière

on dirait un gobie que tu sors de la mer

le palais désséché sur une bouche grande ouverte

tels des fanons de baleine avalant des crevettes.

Pour le père ceinturé son cas n'est pas drôle

pataud pas frais, cent pour cent cholestérol

les pores glycérinés par un mélange huile-odeur

si tu le grattes en surface il recrache du beurre.

faut dire qu'ils ne cuisent pas tous à l'étouffée

d'autres souriants circulent en voitures climatisées

ils en sortent aussi frais que des danones à l'étalage

mais seront très vite avariés par la chaleur du rivage.

La plupart morts de fatigue s'allongent sur une aire

vision de macchabées refroidis par la guerre

dans le ghetto escota en ce début de mois d'août

ils espèrent le nirvana après quinze heures d'autoroute.

Heureusement ces zombies arrivent à destination

la mine déconfite ils s'extraient de leur prison

heureux d'en être sortis , courbaturés et malades

les os s'autobloquants ils bénissent la pommade.

Maintenant bien tranquilles ils vont pouvoir se reposer

leur camping n'accueille que trois mille personnes en été

avec des queues interminables du côté des douches

juxtaposés aux urinoirs, ça pullule de mouches.

Malgré tout, ces moutons prés-salés au retour de la plage

finiront cette soirée en chaleur par un rut sans patage

alors leur peau de lézard finira par peler

ils auront onze mois pour la reconstituer.

Ecrite en 95 à mes copains de Falaise , qui après avoir habités Nice sont remontés chez eux .
Revenir en haut Aller en bas
 
Auto- clave ! En homage à Dubout .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auto- clave ! En homage à Dubout .
» Le salon de l'auto
» [SOFT] AUTO-CH : Retrouver les proprietaires des vehicules [Payant]
» Photo sport auto
» [AUTO] Alarmes voiture échelle 1/1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: Les eaux folles :: Mer morte (de rire)-
Sauter vers: