SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 J'ai déboutonné ma vie (11)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dyane
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Localisation : Le Pays des Ducs de Bourgogne
Loisirs : Poésie-photo-tir à l'arc-danse-sculpture-tout ce qui touche à la nature et au partage
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: J'ai déboutonné ma vie (11)   Mer 18 Juil - 18:37



Elle percevait de l’eau qui s’écoulait. Un robinet, une cascade, une fontaine ? Elle se disait à cet instant qu’elle avait souvent écouté le vent, caressé les arbres, senti les herbes et bien trop peu attaché d’importance au bruit de l’eau. Elle connaissait le bruit des vagues sur les rochers, de l’océan qui gronde mais le bruit de la pluie dans les chéneaux, sur le bitume, pourrait-elle l’identifier ? Elle n’était pas allée à la rencontre des sources, cascades et autres résurgences….enfin pas suffisamment, pas assez attentivement puisqu’elle ne savait reconnaitre aujourd’hui le chant de l’eau et sa provenance.

Elle le sentit en face d’elle très proche sa respiration suivant le tempo de la sienne. Il passa les doigts sur ses paupières pour les ouvrir cette fois. Elle posa l’émeraude de ses yeux dans le brun de ses prunelles.

Elle ne le quittait pas des yeux. Ils se parlaient. Ces deux-là dans un profond silence se disaient tout.

Elle n’avait pas regardé autour d’elle, attendant un signe de partage voulu par le vieil homme. Il fit un large signe de la main, la paume tournée vers le ciel, comme s’il avait semé… Elle découvrait ce qui avait dû être un très joli hameau. Les maisons de pierre pour certaines avaient perdu leur toit, leurs volets ..La vigne vierge avait pris ses aises et recouvrait les façades préservant la vie là où tout paraissait mourir.

La placette avait été quant à elle plus préservée des affres du temps et la fontaine d’où s’écoulait l’eau était superbement entretenue.


_________________
Poétiquement

http://dyane.artblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://dyane.artblog.fr/
 
J'ai déboutonné ma vie (11)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai déboutonné ma vie (13)
» Quelle chemise souhaiteriez-vous être ? (MAJ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: Les eaux folles :: Nouvelles averses et Histoires d'eau-
Sauter vers: