SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 J'ai déboutonné ma vie (10)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dyane
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Localisation : Le Pays des Ducs de Bourgogne
Loisirs : Poésie-photo-tir à l'arc-danse-sculpture-tout ce qui touche à la nature et au partage
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: J'ai déboutonné ma vie (10)   Lun 16 Juil - 21:09

[size=12]

Il relâcha la pression de sa main et se remit à marcher.

Elle n’ouvrit pas les yeux n’ayant pas « entendu » qu’il le lui demandait. Le chemin montait maintenant, elle en prenait conscience, sentant ses mollets se contracter, leurs souffles devenir plus courts et leur marche plus lente. Elle prenait merveilleusement conscience de tout ce qui l’entourait. La chaleur du vent, l’odeur des feuilles de menthe…Elle avait même reconnu la citronnelle et le basilic qui lui laissait à penser qu’elle passait sans doute le long d’un jardin. Elle se surprit à imaginer la scène, à dessiner de belles allées, des fruits et des légumes, des pots colorés, du lierre grimpant sur les vieux murs de pierres sèches.

Il guida sa main jusqu’à un framboisier, elle en cueillit quelques fruits. Le premier n’était pas assez mûr et laissa à son palais de l’âpreté. Elle prit soin de s’appliquer en choisissant le suivant. La framboise était douce sous ses doigts mais ferme et rebondie…Elle en devinait presque le goût au toucher et son choix se révéla judicieux tant le fruit était goûteux et sucré. Certaine cette fois de ne pas se tromper, elle sentait entre son index, son majeur et son pouce les drupéoles du fruit gorgées de soleil, elle tendit la framboise à son guide. Elle devina sa bouche au bout de ses doigts saisissant le fruit et les deux petits coups qu’il fit au dos de sa main pour la remercier.

Elle qui avait eu si peur de perdre la vue apprenait ce qu’elle avait toujours senti au fond d’elle-même : Il n’est pas que les yeux qui savent voir.

Cette fois sous ses pieds, des pavés qui avaient emmagasinés la chaleur du jour,. Ils étaient brûlants, mal nivelés mais lisses et doux.


[/size]

_________________
Poétiquement

http://dyane.artblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://dyane.artblog.fr/
 
J'ai déboutonné ma vie (10)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai déboutonné ma vie (13)
» Quelle chemise souhaiteriez-vous être ? (MAJ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: Les eaux folles :: Nouvelles averses et Histoires d'eau-
Sauter vers: