SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 J'ai déboutonné ma vie (8)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dyane
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Localisation : Le Pays des Ducs de Bourgogne
Loisirs : Poésie-photo-tir à l'arc-danse-sculpture-tout ce qui touche à la nature et au partage
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: J'ai déboutonné ma vie (8)   Sam 14 Juil - 19:02



Alors que cette interrogation s’imposait à elle, elle ressentit intensément son regard se noyer dans le sien. Elle le vit comme « attraper » le paysage d’un cercle de la main, le porter à ses yeux, sa bouche, son cœur. Elle avait sa réponse, il voyait tout aussi bien qu’elle et peut être même mieux.

Il partagea la pomme en deux et lui en tendit une moitié après en avoir prélevé les pépins qu’il mit précieusement dans une petite boite de métal argenté. Elle le remercia et prit un infini plaisir à déguster ce fruit. Elle décomposait comme jamais auparavant, les sensations qui s’offraient à son palais. La texture douce de la chair, celle lisse de la peau et un peu plus ferme et dure des petites loges des pépins. Elle se délectait de ce piridion.

Elle ferma les yeux et cette fois c’est la pulpe et le jus qui séparément, réjouissaient maintenant tour à tour sa langue.

Lorsqu’elle ouvrit les yeux, le vieil homme avait disparu. Prise de panique elle se releva, « défroissa » machinalement sa robe du plat de sa main.

Il était là, debout ! Elle ne l’avait pas entendu se lever et la contourner. Elle n’avait fermé les yeux que quelques secondes pourtant. Il souriait en donnant de brefs petits coups de poing contre sa poitrine, au niveau du cœur.

_________________
Poétiquement

http://dyane.artblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://dyane.artblog.fr/
 
J'ai déboutonné ma vie (8)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai déboutonné ma vie (13)
» Woodsberrybook - Mon "peut être" futur roman
» Quelle chemise souhaiteriez-vous être ? (MAJ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: Les eaux folles :: Nouvelles averses et Histoires d'eau-
Sauter vers: