SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 Lz cerf volant - Phaeton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dyane
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Localisation : Le Pays des Ducs de Bourgogne
Loisirs : Poésie-photo-tir à l'arc-danse-sculpture-tout ce qui touche à la nature et au partage
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Lz cerf volant - Phaeton   Ven 29 Juin - 18:06

A mon ami Olivier....Je pense aujourd'hui et à ses mots

J’ai des mots plein la tête ainsi que des images
Qui apparaissent sans que je les aie choisi,
S’imposant à ma vue, me prenant en otage,
Prisonnier malheureux de dame poésie.

A l’école déjà, si mes pieds touchaient terre,
Mon esprit s’évadait et battait la campagne,
S’élevant quelque fois vers des contrées lunaires,
J’étais alors heureux avec cette compagne.

Mais le maître insensible et rustre sans pareil,
Aux charmes de Pégase absolument rétif,
Secouait tout mon corps, me tirait les oreilles,
Puis de l’âne mettait le bonnet sur mes tifs.

« Vous êtes un cancre et avez le cerveau lent !
Il faut que l’on vous pose une question cent fois
Pour que Monsieur daigne répondre et, par ma foi,
Tout en vous fourvoyant, vous avez l’air content.

Vous êtes un cancre, on ne fera rien de vous ! »
S’égosillait l’ignare en choses poétiques.
Je passais mes journées, alors, au garde à vous,
Consigné au piquet par l’amphibien chronique.

Ce qu’il ne savait pas, c’est qu’en pays d’ Eole,
Au pays du mistral avoir le cerveau lent,
Vous permet de planer au-dessus d’une école
Côtoyant le bon dieu assis au firmament.

Le piquet fut mon nid, mon luxe, mon repère,
Je pouvais m’évader, ne dérangeant personne,
Je ne connaissais pas à l’époque les vers
Mais je pouvais humer, déjà, leur tendre arôme.

Aujourd’hui je me tiens toujours près du piquet
La poésie n’étant pas vraiment reconnue,
Versifiant silencieux, incompris, rejeté,
Sous le mistral chantant, dansant parmi les nues.

Je fus donc cet enfant, ce cancre au cerveau lent,
Qui découvrit les mots porteur de son espoir,
Plus tard, apprivoisés, ils ont eu ce pouvoir,
De transformer le cancre en un vrai cerf-volant…

_________________
Poétiquement

http://dyane.artblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://dyane.artblog.fr/
kendor
Corsaire des Mers
Corsaire des Mers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Localisation : La Source
Loisirs : Chatouiller les philosophes
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Lz cerf volant - Phaeton   Mer 19 Juin - 21:18

et il virevolte encore, immortel,  le cerf-volant !


Heureusement que les poètes ne meurent pas. Ils font semblant. Ce n'est que l'inconnu qui, bien souvent, se cache dans leur état civil qui, lui, est emporté un jour, à l'instar des gens ordinaires, et inhumé comme un humain, voire comme un inhumain qui , en plus, a droit aux honneurs, mais c'est une autre histoire. On sait bien, quoi qu'il en soit, que "ces drôl'de types qui vivent de leur plume ou qui ne vivent pas" comme le chantait l'un de ceux-là mort, ou feignant de l'être, un 14 juillet, jour de carnaval national où les filous font défiler leurs kamikases et leur came d'occase, on sait bien que ces maudits, ces rimeurs, ces tisserands du verbe, continuent au-delà du néant, à faire danser leurs mots sur nos cordes sensibles.

Et si je vous parle d'un "gâs qu'a mal tourné" ce n'est qu'aux yeux des bien-pensants, c'est-à-dire de ceux qui compensent leur absence de pensées par le fait d'imposer à autrui une façon de penser. Autrement je peux vous dire qu'il a sacrément bien tourné ses vers - sévère oui parfois peut-être, mais juste ce qu'il faut- et comme il faut de tout pour faire un monde, il faut notamment, et surtout, des poètes, pour être en porte à faux et porter les coups de faulx là où il faut contre les colporteurs de faux, les cloportes et les faux-jetons, les roseaux mal pensants qui prêchent le faut pour pouvoir n'oeuvrer qu'avec leurs faux idéaux, leurs vraies vidéos ,leurs faux passeports et leurs vraies bassesses.
Des poètes, il nous faut, pour être en porte...ouverte sur le monde du rêve et de l'utopie ;

Un certain Gaston Coute par un certain jour !

_________________
Entre ignorance et savoir, sagesse et folie va ce fil sur lequel je m´aime en l´équilibre
Revenir en haut Aller en bas
Dyane
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Localisation : Le Pays des Ducs de Bourgogne
Loisirs : Poésie-photo-tir à l'arc-danse-sculpture-tout ce qui touche à la nature et au partage
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Lz cerf volant - Phaeton   Dim 23 Juin - 16:34

Quand un post réuni deux poètes que j'aime alors la vie m'est belle et je suis cerf-volant....zaime

_________________
Poétiquement

http://dyane.artblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://dyane.artblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lz cerf volant - Phaeton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lz cerf volant - Phaeton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fête de Cerf-Volant en Inde...
» cargo cerf volant
» [Georget, Philippe] Le paradoxe du cerf-volant
» Lucane Cerf-Volant
» Proposition de week-end "cerf volant / scuptures sur sable"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: A la source de nos partages :: Les averses du coeur-
Sauter vers: