SOURCE DE POESIE
Pour tous les amoureux de la poésie et des mots, ce forum héberge de très belles plumes du net. Joignez-vous à nous pour que vivent les mots.
Artistes dans l'âme, venez partager vos textes et faire de jolies découvertes, dans le respect des autres et de notre charte...

Toute l'équipe de Source de Poésie vous souhaite une belle visite.


Source de Poésie, partager les mots, les maux, les émotions...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Bienvenue à vous à notre Source Poétique... Toute l'équipe vous souhaite la bienvenue chez vous.


Partagez | 
 

 Le petit triporteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dyane
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Localisation : Le Pays des Ducs de Bourgogne
Loisirs : Poésie-photo-tir à l'arc-danse-sculpture-tout ce qui touche à la nature et au partage
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Le petit triporteur   Dim 26 Fév - 9:14

http://dyane.artblog.fr/1036395/Le-petit-triporteur/ (pour l'entendre)

Le soleil fébrilement filtre et vient doucement l’éveiller.
C’est un petit matin, comme tous les autres matins.

Sur son plateau, elle pose son bol en faïence blanche décorée d’une rose rouge, ce petit bol qui lui rappelle les petits déjeuners de son enfance. Elle y verse le café qui parfume délicatement la cuisine. Odeurs de café et de pain grillé mêlées. Un kiwi, un yaourt nature sans sucre, et un verre de pamplemousse.
Commence alors un doux rituel. Débarrasser le fruit de cette fine peau duveteuse, et le déguster délicatement sans perdre une goutte de son jus frais et sucré. Sentir le pain craquer sous la dent, y rechercher tous les arômes, mouiller le bout de son doigt pour rattraper les quelques miettes échappées au fond du plateau. Un vrai bonheur. Simple, ordinaire. Le palais cette fois réveillé, boire le café noir, le humer. Prendre le temps, laisser le corps doucement s’installer en cette nouvelle journée. Contraste merveilleux de la tiédeur du café et de la fraîcheur légèrement acidulée du pamplemousse. Et enfin découvrir l’onctuosité, la douceur du yaourt, sensuellement l’apprécier, le traquer dans les moindres replis du pot et comble du bonheur, le laper de la langue aussi profondément que possible.
Voilà, elle était prête cette fois. La journée était ouverte, comme on ouvre le bal.
Elle sortit son petit triporteur. Sur la caisse rouge, où étaient entassées toutes sortes de friandises, elle avait peint un gros sucre d’orge et un visage d’enfant faisant un clin d’œil. Du guidon partait une petite perche courbe et au bout de celle-ci une ombrelle blanche sur laquelle on pouvait voir des coquelicots d’un rouge si vif qu’on les aurait dit vrais.
La route était parfois sinueuse et un peu trop pentue à son goût. Alors elle appuyait plus fort sur les pédales et chantait pour se donner du courage.
Mais tous ses efforts, elle les oubliait lorsque la petite cloche dorée agitée, elle voyait accourir les enfants. Ils semblaient sortir de nulle part, comme par magie. Une nuée de petites têtes, et des petites mains tendues qui recevaient pralines, sucettes, berlingots et autres sucreries colorées.
Apaisées par la douceur sucrée, les langues alors se déliaient. Et derrière les sourires, elle apprenait la peur, les craintes, la souffrance et la mort. Pour elle, il n’y avait pas de petits bonheurs, et …pas de grands ou petits malheurs. De la dent de lait égarée à la poupée cassée, de la mort de pépé au bébé mort né, de la partie de billes perdue au petit vieux tombé mort seul dans son lit, du zéro pointé aux parents qui ne savent pas lire la détresse, de l’ivresse violente à la maladie de maman, elle écoutait, elle caressait les petites tempes, serrait les mains, versait avec ses petits compagnons des perles de larmes.
Puis un jour, lui vint une idée. Elle fabriqua une boite en carton. Pas n’importe quelle boite. Un gros cœur rouge sur lequel elle inscrivit en lettres d’or « boite à malheurs ». Elle la fixa sur son porte bagage et reprit son chemin. A chacun de ses voyages, les enfants déposaient dans la petite fente de ce gros cœur, leurs chagrins et leurs peurs. Les plus petits dictaient les mots qu’elle écrivait fidèlement.
Quand le cœur fut plein. Elle choisit la plus belle des clairières. Décora les arbres qui l’entouraient de serpentins et de ballons multicolores. Au centre elle prépara un grand feu de bois, feu de joie.
Passant de villes en villages, elle rassembla tous les enfants et tous ceux qui avaient gardé une âme d’enfant, faisant carillonner sa petite cloche qui se prenait pour un Jacquemart.
Elle les guida à la clairière et lorsqu’ils furent tous installés autour du feu, elle ouvrit le gros cœur et dans les flammes rouges et jaunes, elle versa tous les petits papiers. Dans une petite fumée blanche, les malheurs s’évanouirent.
Autour du feu, on palpait l’amitié, l’amour. Elle distribua de longs pics flanqués de guimauve, qu’ils firent griller. Puis ils dansèrent jusqu’au bout de la nuit.
Bien sûr, il faudrait recommencer, encore et encore. Mais ils le savaient maintenant, leurs malheurs ne viendraient jamais à bout de leur volonté de vivre et d’être définitivement heureux.





_________________
Poétiquement

http://dyane.artblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://dyane.artblog.fr/
kendor
Corsaire des Mers
Corsaire des Mers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2156
Localisation : La Source
Loisirs : Chatouiller les philosophes
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Le petit triporteur   Dim 26 Fév - 9:42

Humm c´est mimi, le titre m´a rappelé Dary cowl que j´aimais beaucoup dans cette série.

_________________
Entre ignorance et savoir, sagesse et folie va ce fil sur lequel je m´aime en l´équilibre
Revenir en haut Aller en bas
Cieldebrune
Enseigne de Vaisseau
Enseigne de Vaisseau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 62
Localisation : pas de calais
Loisirs : poèsie, lecture, peinture, cuisine et repas entre amis,
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Le petit triporteur   Jeu 1 Mar - 7:23

c'est vrai que c'est plein de douceur et d'amour



Revenir en haut Aller en bas
Dyane
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Localisation : Le Pays des Ducs de Bourgogne
Loisirs : Poésie-photo-tir à l'arc-danse-sculpture-tout ce qui touche à la nature et au partage
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: Le petit triporteur   Jeu 1 Mar - 17:52

Cieldebrune et Kendor merciiiiiiiiiiiiiiii

_________________
Poétiquement

http://dyane.artblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://dyane.artblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit triporteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit triporteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le petit triporteur
» Un petit dragon
» Presentation Sangohan-petit
» Petit dejeuner dans le parc
» Petit jeu pour enrichir son vocabulaire en lingala....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOURCE DE POESIE :: A la source de nos partages :: La mare aux enfants-
Sauter vers: